mardi 30 avril 2013

Séance 2 : Fiche d'intention (Manon+Bérangère)


Nous avons tout d'abord définie ce qu'était la photo pour nous : c'est l'image d'action prise sur le vif. La photographie peut être l'objet d'un souvenir, d'une publicité, d'un shooting... C'est donc l'objet d'une pause voulue et réfléchie, ou au contraire, d'un cadrage spontané pour prendre une action présente rapidement. Tout comme le faisaient les impressionnistes, par exemple Monet, il cadrait leur composition comme une photographie pour avoir un effet lumineux ressentit de l'instant prit sur le vif.
Il y a donc deux genres différents dans la photographie : spontanée ou posée.
Nous voulons jouer avec ces différents genres et les retrouver dans une seule et unique photographie en jouant avec le cadrage et la composition.

Idée N°1
La photo regrouperait une personne qui pose, le photographe. Ainsi qu'une personne



Helmut Newton



Essais studio


Idée N°2
Jouer avec les ombres du photographe et du dispositif sur un modèle.
Schéma d'intention 1
Schéma d'intention, évolution du projet




Photographies finales :






Intentions Eloise et Florentina

1ère idée:
Inspirées de la mise en abyme, nous avons choisi d'utiliser ce principe de reflet de miroir. Notre projet se présenterai sous une répétition de miroirs (environs 4) =, où dans chacun d'entre eux on verrai les différents dispositifs photographiques. par exemple, un téléphone portable, un appareil photo numérique, une caméra ou un polaroïde... 
Ce que l'on souhaite, c'est exposer les différentes techniques de prise de vue. 
De plus, sur chaque miroir, une lumière différentes se reflète, cela symboliserait les différentes qualités que peut présenter une même photo prise au même moment avec un même sujet mais un outil différent. La pièce dans laquelle la photo sera prise sera noire afin de distinguer les différentes lumières. seule la lumière artificielle sera présente. 

2e idée: 
Ouvrir un appareil à pellicule afin de laisser apercevoir le mécanisme interne. Cet appareil serait inclu dans une boite par l'intermédiaire d'un fil. cette boîte elle-même est rempli de miroirs. l'appareil se déclenche et prend en photo ses différents reflets. face à l'objectif, un grand miroir reflète les fragment disposés derrière l'appareil. 
Ce processus permet de voir l'appareil sous ses différents angles en une seule image. 
 Vision de trois angles différents d'un même dispositif photographique.
Intérêt: l'image affichée sur le dispositif n'est pas celle qui est en face

Louise et Aline





fiche d'intention


Notre sujet ici porte sur les dispositifs photographiques, ils doivent donc être mis en valeur ou apparaitre brièvement (clin d’œil) dans nos clichés.
Dans un premier temps nous avons pensé à une mise en abyme ou l’on prendrait en photo un photographe lui-même en train de prendre un cliché. Ceci aurait pu être réalisé n’ importe où.
Dans un deuxième temps nous avons pensé à utiliser un photomaton qui prendrait plusieurs clichés d’appareils photos (jetable, numérique, polaroid, téléphone,…), une mise en abyme de la famille des dispositifs photographiques.
Ensuite nous avons voulu illustrer la disparition des appareils argentiques par la suprématie du numérique en installant un monticule de vieux appareils sur lequel trônerait fièrement un appareil numérique.
Enfin, une personnification du dispositif photographique, en l’occurrence , un appareil photo serait envisageable. L’appareil serait installé comme un modèle qui poserait pour un grand photographe avec un éclairage adéquat. Une personne viendrait « recoiffer » ou « maquiller » l’appareil avant le shooting et notre cliché serait saisit à ce moment.